Nos nouveautés DVD

Du film expérimental à l'art vidéo : les courts-métrages ou "short-movies" de la vidéothèque, à emprunter sur place !

Comment ne pas penser courts-métrage lorsqu'on parle Cinéma ? De Charlie Chaplin à Woody Allen, "Chacun son Cinéma" !

Bienvenue à la vidéothèque !

Coups de cœur des vidéothécaires

  • Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier = Pepi, Luci, Bom y otras chicas del montón / Pedro Almodovar, réal. | Almodovar, Pedro. Monteur. Antécédent bibliographique. Scénariste

    Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier = Pepi, Luci, Bom y otras chicas del montón / Pedro Almodovar, réal.

    A quand la Palme d'or pour Pedro ? 3/5 Eloigné des scénarios très maîtrisés de l’artiste admiré et récompensé dans le monde entier, le premier long métrage de Pedro Almodovar est une œuvre ... Voir plus Eloigné des scénarios très maîtrisés de l’artiste admiré et récompensé dans le monde entier, le premier long métrage de Pedro Almodovar est une œuvre née dans le contexte de la Movida. Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier est un film brouillon, joyeusement kitsch dont la mise en scène et les décors collent à l’absurdité des situations. Se succèdent histoires et saynètes explorant drogue, travestissement, musiques alternatives, pulsions sexuelles poussées à leur paroxysme … Ne pas apprécier l’esthétique amateure et tape-à-l’œil du film et moins encore ses grossières digressions libidinales reste compréhensible. Il serait toutefois dommage de passer à côté du regard plein de bienveillance que Pedro Almodovar pose sur ces marginaux désireux de vivre pleinement et librement leur sexualité sans se soucier du jugement des autres. Voir moins . - Le 17 mai 2019 à 10:12
    Voyage à travers le cinéma français / Bertrand Tavernier, réal. | Tavernier, Bertrand (1941-....). Metteur en scène ou réalisateur

    Voyage à travers le cinéma français / Bertrand Tavernier, réal.

    Mieux qu'un livre théorique sur le septième art 4/5 Quoi de mieux q'un éminent cinéaste pour nous parler de cinéma ? Le cinéma comme expérience, philosophie, art, observation et réflexion, le tour du su... Voir plus Quoi de mieux q'un éminent cinéaste pour nous parler de cinéma ? Le cinéma comme expérience, philosophie, art, observation et réflexion, le tour du sujet avec Bertrand Tavernier Voir moins Cinema Bluff - Le 16 mai 2019 à 14:32
    En quête de sens / Nathanaël Coste, Marc de la Ménardière, réal., aut. |

    En quête de sens / Nathanaël Coste, Marc de la Ménardière, réal., aut.

    En marche vers le climat 5/5 Film et/ou documentaire positif à voir et à contempler absolument, puisqu'il s'agit de notre avenir ! Les fans de "Demain" réalisé par Cyril Dion et... Voir plus Film et/ou documentaire positif à voir et à contempler absolument, puisqu'il s'agit de notre avenir ! Les fans de "Demain" réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent, sorti en 2015, apprécieront ces nouveaux angles de réflexion menés par ces regards rivés sur la cause environnementale. Voir moins La belle plante - Le 16 mai 2019 à 14:24
    Ida / Pawel Pawlikowski, réal. |

    Ida / Pawel Pawlikowski, réal.

    La vérité des êtres. 5/5 Anna, une jeune femme élevée au couvent dans la foi catholique est sur le point de prononcer ses vœux dans la vie religieuse. En ce début des années ... Voir plus Anna, une jeune femme élevée au couvent dans la foi catholique est sur le point de prononcer ses vœux dans la vie religieuse. En ce début des années 1960, la mère supérieure du couvent envoie cette orpheline rencontrer la seule famille qui lui reste et dont elle ignorait l'existence : une tante, Wanda. Les deux femmes partagent un lourd fardeau que la plus jeune ignore. Wanda apprend à sa nièce qu'elle se nomme en réalité Ida Lebenstein et que sa famille, juive, a été décimée sous l'Occupation. Toutes deux se rendent vers le village de leurs origines à travers une campagne polonaise blafarde et enneigée. « Et si, en allant là-bas, tu découvrais que Dieu n'existe pas ? » Tourné en noir et blanc, d’une extrême sobriété et interprété avec beaucoup de retenue, Ida témoigne du tragique et de l’indicible sans lourdeur ni pathos. Voir moins . - Le 16 mai 2019 à 14:10
    Dead man / mise en scène de Jim Jarmusch |

    Dead man / mise en scène de Jim Jarmusch

    Western revisité 5/5 Cette année, Jim Jarmusch déambule sur la croisette, en costume aussi minimaliste que son univers, pour présenter son nouveau film, sur des zombies, "... Voir plus Cette année, Jim Jarmusch déambule sur la croisette, en costume aussi minimaliste que son univers, pour présenter son nouveau film, sur des zombies, "horror comedy" à sa façon, puisque le réalisateur aime revisiter les genres. On se souvient de "Dead Man", en 1995, un western profond et unique, dont l'image en noir et blanc et la musique composée et interprétée par Neil Young servent parfaitement une rencontre intime entre l'homme blanc, Bill Blake (Johnny Depp) et un Amérindien, Nobody (Gary Farmer) qui guidera ce premier dans un voyage initiatique. Voir moins Fanny - Le 16 mai 2019 à 13:59
    Rocco et ses frères = Rocco e i suoi fratelli / mise en scène de Luchino Visconti |

    Rocco et ses frères = Rocco e i suoi fratelli / mise en scène de Luchino Visconti

    Echos du Festival 5/5 Faisons fi des polémiques stériles qui traînent sur les réseaux asociaux ! Visconti, Losey, Clément, Melville, Verneuil, ça mérite bien une petite pal... Voir plus Faisons fi des polémiques stériles qui traînent sur les réseaux asociaux ! Visconti, Losey, Clément, Melville, Verneuil, ça mérite bien une petite palme reconnaissante. Et puis le plaisir de revoir la belle gueule de Delon dans un des chefs-d'oeuvre du cinéma italien, même les plus réticents doivent bien s'incliner..... Voir moins Luchino - Le 16 mai 2019 à 09:22
    The House That Jack Built / Lars von Trier, réal. | Trier, Lars von (1956-....). Metteur en scène ou réalisateur

    The House That Jack Built / Lars von Trier, réal.

    Attention chef-d'oeuvre ! 5/5 Comme l'écrit si bien une éminente collègue : "Passionnés d'art, ce film vous charmera à coup sûr", pour peu que vous ayez le cœur bien accroché qua... Voir plus Comme l'écrit si bien une éminente collègue : "Passionnés d'art, ce film vous charmera à coup sûr", pour peu que vous ayez le cœur bien accroché quand même... Voir moins Steve - Le 16 mai 2019 à 09:22
    Le tableau / Jean-François Laguionie, réal. |

    Le tableau / Jean-François Laguionie, réal.

    Peinture dans la peinture 4/5 Passionnés d'art, ce film vous charmera à coup sûr, et peut-être réaliserez-vous alors l'un de vos rêves, celui de plonger dans une veduta vénitienne,... Voir plus Passionnés d'art, ce film vous charmera à coup sûr, et peut-être réaliserez-vous alors l'un de vos rêves, celui de plonger dans une veduta vénitienne, dans une forêt tropicale de Gauguin, ou de rencontrer un visage sans pupilles de Modigliani et un arlequin 'pablopicassien",. Les 'Tout-peints', personnages dont le dessin et le coloriage ont été achevés par le peintre, se pavanent et orchestrent leur monde, en méprisant un peu les 'Pas-finis'; et beaucoup les 'roughs" (de l'anglais "esquisse"), personnages inachevés. Où est donc parti le peintre ? Les voilà hors du tableau, ou dans un autre tableau, pour le retrouver. Le graphisme et la palette picturale sont dignes d'un chef d"oeuvre de la peinture moderne dans ce film d'animation réalisé en France en 2011. Voir moins Fanny CLERISSI - Le 09 mai 2019 à 14:24
    Coup de torchon / mise en scène de Bertrand Tavernier | Tavernier, Bertrand (1941-....). Monteur

    Coup de torchon / mise en scène de Bertrand Tavernier

    Film plus que noir 4/5 Coup de torchon est une fable bouffonne et tragique sur une humanité pataugeant dans un cloaque d'hypocrisies, de mensonges, de corruptions, de vices.... Voir plus Coup de torchon est une fable bouffonne et tragique sur une humanité pataugeant dans un cloaque d'hypocrisies, de mensonges, de corruptions, de vices... Lucien Cordier, policier minable méprisé de tous, humilié et brimé, va brusquement se prendre pour un nouveau Messie exterminateur chargé de laver dans le sang les péchés de sa communauté. Mise en scène frénétique magnifiquement servie par d'excellents acteurs dont le regretté Jean-Pierre Marielle. Voir moins . - Le 07 mai 2019 à 12:33
    Une affaire de famille / Hirokazu Kore-Eda, réalisateur, scénario |

    Une affaire de famille / Hirokazu Kore-Eda, réalisateur, scénario

    Les apparences 4/5 Après Nobody knows et Tel père, tel fils, Hirokazu Kore-Eda revient à ses thèmes de prédilection. Dans ce film, le cinéaste japonais explore de nouvea... Voir plus Après Nobody knows et Tel père, tel fils, Hirokazu Kore-Eda revient à ses thèmes de prédilection. Dans ce film, le cinéaste japonais explore de nouveau l’enfance abandonnée et la nature réelle des liens familiaux. De quoi est exactement tissée la nature profonde d’une famille ? Comment finit-elle par se constituer en monde à part ? Qu’est-ce qui rattache et soude ses membres ? Les liens du sang ou le fait de vivre ensemble, sous le même toit ? Un film à la fois discret, gracieux et déchirant. Palme d’or du festival de Cannes 2018. Voir moins . - Le 07 mai 2019 à 12:14
    Crise = Abwege. ; [suivi de] De la vie des marionnettes = Aus dem Leben der Marionetten / mise en scène de Ingmar Bergman | Bergman, Ingmar (1918-2007). Monteur

    Crise = Abwege. ; [suivi de] De la vie des marionnettes = Aus dem Leben der Marionetten / mise en scène de Ingmar Bergman

    De la vie des marionnettes : Puzzle 5/5 Une prostituée est assassinée et violée par Peter Egerman. A travers des entretiens menés par un chargé d’enquête et des moments de vie saisis avant e... Voir plus Une prostituée est assassinée et violée par Peter Egerman. A travers des entretiens menés par un chargé d’enquête et des moments de vie saisis avant et après le drame, on pénètre dans la personnalité troublée du criminel dont l’acte est aussi soudain qu’incompréhensible. De la vie des marionnettes est un film pétri des angoisses de Bergman. C’est certainement l’un de ses films les plus sombres et les plus opaques. Voir moins . - Le 06 mai 2019 à 08:59
    Pupille |

    Pupille

    Pupille et prunelle 4/5 Lorsque le cinéma parle d’adoption, c’est le plus souvent en montrant le parcours du combattant des futurs parents ou la quête des origines de l’enfan... Voir plus Lorsque le cinéma parle d’adoption, c’est le plus souvent en montrant le parcours du combattant des futurs parents ou la quête des origines de l’enfant devenu grand. Ce film, lui, place le bébé au centre du récit s’attachant aux chaotiques premiers pas de Théo dans la vie. Pupille, servi par de très bons acteurs, traite d'un sujet délicat avec beaucoup d'humanité . Voir moins . - Le 06 mai 2019 à 08:58
    Vernon Subutex : Saison 1 |

    Vernon Subutex : Saison 1

    Les petits mouchoirs version hardcore 4/5 Bouleversant ! Quand la série se termine, on a envie de tout casser, de faire l'amour, de se saouler, d'écouter de la musique, de se souvenir....bref ... Voir plus Bouleversant ! Quand la série se termine, on a envie de tout casser, de faire l'amour, de se saouler, d'écouter de la musique, de se souvenir....bref de vivre. Voir moins Steve - Le 03 mai 2019 à 09:43
    L'île aux chiens / Wes Anderson, réal., scénario | Anderson, Wes (1969-....). Metteur en scène ou réalisateur. Scénariste

    L'île aux chiens / Wes Anderson, réal., scénario

    Propagande anti-chien 5/5 Un univers qui ne ressemble à aucun autre, où le réalisateur de 'The Grand Budapest Hotel', Wes Anderson confirme son style : un film réalisé, comme p... Voir plus Un univers qui ne ressemble à aucun autre, où le réalisateur de 'The Grand Budapest Hotel', Wes Anderson confirme son style : un film réalisé, comme pour 'L'incroyable Mr Fox', en stop motion, aux contrastes flamboyants, et aux effets travelling. Un vrai travail de cinématographie pour ces chiens intrépides et intelligents, qui luttent contre leur discrimination et un régime (japonais ?) 'caninophobe' _un virus de grippe canine a même été propagé pour prétexter leur exclusion sur une île poubelle_. Quelle métaphore ! Les plus pointus pourront s'amuser à chercher les nombreuses références à des scènes d'anthologie du septième art. Un petit bijou animé ! Voir moins Fanny - Le 30 avril 2019 à 15:45
    Memories of murder / Bong Joon-Ho, réal., scénario |

    Memories of murder / Bong Joon-Ho, réal., scénario

    Vous ne vous sentirez plus jamais à l'aise pendant les jours de pluie 5/5 Attention, chef-d'oeuvre du polar coréen ! Des meurtres de jeunes filles étranglées au bord de rails et pendant des jours de pluie, des enquêteurs, c... Voir plus Attention, chef-d'oeuvre du polar coréen ! Des meurtres de jeunes filles étranglées au bord de rails et pendant des jours de pluie, des enquêteurs, certains un peu idiots, aucun témoin, beaucoup de suspects, et un serial killer qui se cache bien... Cela suffit pour faire un chef d'oeuvre ! Voir moins Fanny - Le 15 avril 2019 à 15:04
    Les promesses de l'ombre = Eastern promises / David Cronenberg, réal. | Cronenberg, David (1943-....). Metteur en scène ou réalisateur

    Les promesses de l'ombre = Eastern promises / David Cronenberg, réal.

    Un film de Cronenberg de 2007 à revoir 4/5 L'élégance magnétique de Viggo Mortensen (Nikolai, chauffeur et homme de main d'une toute-puissante famille criminelle de l'Est), son corps sculptura... Voir plus L'élégance magnétique de Viggo Mortensen (Nikolai, chauffeur et homme de main d'une toute-puissante famille criminelle de l'Est), son corps sculptural mis à nu dans une scène de hammam (ces plans dans les bains deviennent un carnage pictual), laissent une empreinte à l'esprit et l'histoire de ce gang russe passerait presque en second plan. Loyauté, trahison, crime, enquête, tout y est, mais avec le style remarquable d'un réalisateur dont on reconnait la patte. Voir moins Fanny - Le 15 avril 2019 à 14:49
    A ghost story / David Lowery, réal., scénario | Lowery, David. Metteur en scène ou réalisateur. Scénariste

    A ghost story / David Lowery, réal., scénario

    A loving ghost 4/5 On ne peut pas dire qu'ici, Casey Affleck dévoile une performance d'acteur extraordinaire, puisqu'il déambule presque tout le temps sous un drap, pour... Voir plus On ne peut pas dire qu'ici, Casey Affleck dévoile une performance d'acteur extraordinaire, puisqu'il déambule presque tout le temps sous un drap, pour interpréter un fantôme (extraordinaire tout de même). Cette représentation simple et presque enfantine du surnaturel est-elle ridicule ? Et bien non. Peut-être que certains souriront. Mais ceux, sensibles au cinéma moins sensationnel, aux séquences longues, à la narration lente (le temps passe... et c'est à peu près tout), à la caméra dans son usage plus intériorisé, qui ingère la psychologie humaine, la plupart de ceux-là y verra une oeuvre subtile sur le deuil, la perte d'un être cher, en l’occurrence d'un amoureux, parti trop jeune. Le réalisateur David Lowery nous interroge sur le vide de l'existence ... et de la mort. Si vous avez raté A Ghost Story dans notre ciné club, et bien, vous pouvez emprunter le DVD Voir moins Fanny - Le 05 avril 2019 à 09:48
    Halloween |

    Halloween

    La marque de John C. 4/5 Peut-être pas le meilleur de la franchise, mais certainement loin d'être le moins bon. Un réel plaisir, ne serait-ce que de retrouver la toujours auss... Voir plus Peut-être pas le meilleur de la franchise, mais certainement loin d'être le moins bon. Un réel plaisir, ne serait-ce que de retrouver la toujours aussi charmante Jamie Lee Curtis, ainsi que l'empreinte indélébile du maître Carpenter. Voir moins Steve - Le 02 avril 2019 à 12:45
    Des serpents dans l'avion : édition prestige / David R. Ellis, réal. |

    Des serpents dans l'avion : édition prestige / David R. Ellis, réal.

    Pas mieux ! 5/5 Le cinéma n'est pas qu'idéologique ou politique, et pas toujours intelligent, la preuve. Un excellent défouloir qui ne se prend jamais au sérieux et ç... Voir plus Le cinéma n'est pas qu'idéologique ou politique, et pas toujours intelligent, la preuve. Un excellent défouloir qui ne se prend jamais au sérieux et ça fait du bien ! Voir moins Steve - Le 02 avril 2019 à 11:35
    Silvio et les autres / Paolo Sorrentino, réal., scénario |

    Silvio et les autres / Paolo Sorrentino, réal., scénario

    Politiquement incorrect 4/5 Film politique mais pas seulement, véritable choc visuel sous forme de fête de fin du monde, ne sera sans doute pas du goût de tous; mais film utile e... Voir plus Film politique mais pas seulement, véritable choc visuel sous forme de fête de fin du monde, ne sera sans doute pas du goût de tous; mais film utile et fort. Voir moins Steve - Le 02 avril 2019 à 11:33

J'ai regardé ce film... Je donne mon avis...

Votre avis est utile... cette rubrique est à vous !

  • Le grand jeu / Aaron Sorkin, réal., scénario |

    Le grand jeu / Aaron Sorkin, réal., scénario

    ROI CONTRE REINE ? 5/5 Selon la Ligue Française de Poker, quarante pour cent des joueurs en ligne seraient en fait des joueuses, soit quatre fois plus que pour les tournois ... Voir plus Selon la Ligue Française de Poker, quarante pour cent des joueurs en ligne seraient en fait des joueuses, soit quatre fois plus que pour les tournois dans le monde physique. Cela démontre que le machisme dans ce sport est vraiment désolant ! Dans ce film, le poker n'est que l'alibi. Le véritable enjeu n'est pas le nombre de jetons mis sur le tapis ou le montant du pot mais celui de la "Maîtresse de soirée". Patiemment, cette femme a appris à organiser des soirées poker, à tenir d'une main de fer dans un gant de satin tout ces petits et grands flambeurs. Jusqu'au moment où.... Voir moins 153 - Le 26 mai 2019 à 14:34
  • Murder. L'intégrale de la saison 1 / Peter Nowalk, idée orig. |

    Murder. L'intégrale de la saison 1 / Peter Nowalk, idée orig.

    INNOCENTS ? 5/5 L'article Premier du Code pénal français stipule que "Nul n'est censé ignorer la loi". Heureusement que la série se passe aux Etats Unis d'Amérique. L... Voir plus L'article Premier du Code pénal français stipule que "Nul n'est censé ignorer la loi". Heureusement que la série se passe aux Etats Unis d'Amérique. Les personnages sont à la fois sympathiques et atypiques. L'on pense avoir bien compris les caractères des personnages et, une nanoseconde après, "zoup", tout est à recommencer. L'histoire est très originale et part dans tous les sens tout en gardant le même fil conducteur. Pour passer un bon moment, suivez les différentes pérégrinations de ce groupe d'étudiants. Voir moins 153 - Le 26 mai 2019 à 14:29
  • Noce blanche / Jean-Claude Brisseau, réal., scénario |

    Noce blanche / Jean-Claude Brisseau, réal., scénario Brisseau, Jean-Claude (1944-....). Metteur en scène ou réalisateur

    LE MYTHE DE LOLITA 5/5 Les Lolitas ont toujours existé même si elles portaient des prénoms différents. Leur rôle est très simple : faire tourner la tête à leur mentor, leur ... Voir plus Les Lolitas ont toujours existé même si elles portaient des prénoms différents. Leur rôle est très simple : faire tourner la tête à leur mentor, leur employeur ou leur professeur, et dans ce magnifique film notre pauvre victime n'est pas celle que l'on croit. Oui "notre Lolita" est jeune, belle, captivante, pour ne pas dire hypnotique, tandis que "notre professeur" est naïf, tendre, attentionné, son seul défaut est d'être tombé dans la toile qu'a tissée notre Lolita. Sans surprise, notre professeur a fauté mais avec délices et délectations. Scandaleuse, notre Lolita disparait pendant un certain temps tandis que notre professeur, ayant tout perdu, est muté. Toute cette histoire aurait pu se terminer là si... A vous de le découvrir en regardant ce magnifique film avec une Vanessa Paradis exceptionnelle de fraîcheur et de vérité et un Bruno Kremer tout en douce brutalité Voir moins 153 - Le 26 mai 2019 à 14:17
  • Love story / mise en scène de Arthur Hiller |

    Love story / mise en scène de Arthur Hiller Hiller, Arthur (1923-2016). Monteur

    ELLE AIMAIT BRAHMS, LES BEATLES ET MOI. 5/5 Depuis que le monde est monde, les amours contrariées entre un homme et une femme de classe sociale différente sont pléthore. C'est le cas dans ce mag... Voir plus Depuis que le monde est monde, les amours contrariées entre un homme et une femme de classe sociale différente sont pléthore. C'est le cas dans ce magnifique film, dans cette Amérique si conventionnelle. Mais c'est bien connu, l'Amour est plus fort que tout. La vie de nos amoureux se passe sous les meilleurs hospices jusqu'à ce qu'un grain de sable ne vienne tout gripper. Avant de débuter le visionnage, éteignez vos portables, isolez vous et SURTOUT n'oubliez pas de mettre à côté de vous une boite de mouchoirs. Voir moins 3000 - Le 19 mai 2019 à 11:27

Cinéma numérique : les derniers films que vous avez regardés...

Voici vos dernières consultations sur Arte VOD, notre partenaire de vidéos numériques.