La vérité sur l'affaire Harry Quebert : roman / Joël Dicker

Livre

Dicker, Joël (1985-....). Auteur

Edité par de Fallois. Paris ; l'Âge d'homme. [Lausanne] - impr. 2012

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

La disparition de Stephanie Mailer : roman / Joël Dicker | Dicker, Joël (1985-....). Auteur

La disparition de Stephanie Mailer : roman / ...

Livre | Dicker, Joël (1985-....). Auteur | 2018

En 1994, dans une petite station balnéaire des Hamptons, le maire, sa famille et un témoin sont assassinés. L'enquête est confiée aux jeunes policiers Jesse Rosenberg et Derek Scott. Le meurtrier est tué lors de son arrestation. V...

Les derniers jours de nos pères : roman / Joël Dicker | Dicker, Joël (1985-....). Auteur

Les derniers jours de nos pères : roman / Joë...

Livre | Dicker, Joël (1985-....). Auteur | DL 2015

En 1940, le jeune Parisien Paul-Emile, qui souhaite rejoindre la Résistance, gagne Londres où le Special operation executive créé par Churchill le recrute. Il est chargé, en compagnie d'autres Français avec qui il suit un entraîne...

Le livre des Baltimore : suivi d'un entretien avec l'auteur / Joël Dicker, aut. | Dicker, Joël (1985-....). Auteur

Le livre des Baltimore : suivi d'un entretien...

Musique audio | Dicker, Joël (1985-....). Auteur | 2016

Marcus raconte l'histoire de sa famille, les Goldman de Baltimore, à l'occasion d'un voyage en Floride, huit ans après le drame qui a tout fait basculer.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • surcôté 4/5

    Convaincue par tous les avis dithyrambiques que j'ai pu lire et son classement au Pantheon des meilleurs livres sur certains réseaux sociaux, je me suis laissée tenter par la lecture de ce petit pavé de presque 700 pages, et j'ai voulu savoir la vérité sur l'affaire Harry Quebert. de pavé, finalement, au vu de toutes les pages blanches entre chaque paragraphe, on peut facilement réduire le nombre de pages du roman à moins de 600. Et malgré cela c'était telllllement long ! L'auteur, qui pourtant écrit bien, se sent obligé de « broder » , au risque de nous endormir, alors que l'enquête aurait pu vraiment être très captivante. Les dialogues sont mielleux, fades, et frisent parfois le ridicule. L'histoire Harry-Nola plus innocente encore que les amourettes de mon fils de 6 ans et les clichés du flic bourru mais finalement au grand coeur, de l'éditeur rapace et du sergent qui abuse de son pouvoir ne m'ont vraiment pas convaincue. A lire ce roman, et le succès volé de Harry puis de Marcus, on se dit que c'est vraiment facile de devenir auteur à succès. Ça me donnerait presque envie d'écrire … moi aussi je saurais ressortir quelques foncifs ! :) Ça reste néanmoins un divertissement très agréable, mais je n'arrive vraiment pas à comprends l'engouement dont il a été sujet.

    par 2767 Le 17 juillet 2018 à 11:39