Nos jours, absolument, doivent être illuminés

Document vidéo

Périot, Jean-Gabriel (Réalisateur)

Le 28 mai 2011, des détenus chantent depuis l'intérieur de la maison d'arrêt d'Orléans pour le public venu les écouter de l'autre côté du mur. Un court primé à Clermont-Ferrand (Festival International du court-métrage), à Lyon (Rencontres du court-métrage documentaire), à Lussas (Etats généraux du film documentaire) et à Nyon (Visions du réel).

Ce document est en accès numérique

Accès numérique

Suggestions

Du même auteur

Une jeunesse allemande | Périot, Jean-Gabriel (Réalisateur)

Une jeunesse allemande

Document vidéo | Périot, Jean-Gabriel (Réalisateur) | 2015

A travers de nombreuses archives Jean-Gabriel Périot retrace l'histoire de la Rote Armee Fraktion ou Fraction Armée Rouge plus communément appelée "la bande à Baader", groupe terroriste révolutionnaire allemand des années 1970 fon...

De la joie dans ce combat | Périot, Jean-Gabriel (Réalisateur)

De la joie dans ce combat

Document vidéo | Périot, Jean-Gabriel (Réalisateur) | 2019

Jean-Gabriel Périot dresse en creux le portrait d’un groupe de femmes pour qui la musique est un moyen de résister et de sortir de l’isolement. "Été 2016, grâce à un reportage publié dans Le Monde, je découvrais le travail incroya...

The Devil | Périot, Jean-Gabriel (Réalisateur)

The Devil

Document vidéo | Périot, Jean-Gabriel (Réalisateur) | 2019

Une évocation de la lutte menée par les Black Panthers dans l'Amérique des années 1960 et 1970 .

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • En-chant-ement 5/5

    Ce magnifique documentaire, primé dans plusieurs festivals, s’ouvre sur un mur de prison… on entend au loin résonner des chants qui proviennent de l’intérieur de l’enceinte carcérale. On ne verra rien de ces chanteurs, la caméra se fixe uniquement sur les personnes « à l’extérieur », un public venu nombreux à ce concert pas comme les autres. Les visages émus et bouleversés (famille, amis, curieux ?) reprennent en sourdine ces chansons qui parlent de l’enfant qu’on ne verra pas grandir, d’un amour déçu, de voyages imaginaires….

    par Ghislaine Le 06 septembre 2019 à 15:14