Les Indes galantes

Document vidéo

Cogitore, Clément (Réalisateur)

Le krump est une danse née après les émeutes de 1995 dans les ghettos noirs de Los Angeles. Clément Cogitore filme une performance sur le plateau de l'Opéra Bastille, créant ainsi une battle entre cette danse issue de la culture urbaine et la musique de Rameau. Clément Cogitore a obtenu le Prix du public en compétition nationale et la Mention spéciale du jury presse au Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand.

Accès numérique

Suggestions

Du même auteur

Braguino | Cogitore, Clément (Réalisateur)

Braguino

Document vidéo | Cogitore, Clément (Réalisateur) | 2018

Au milieu de la taïga sibérienne, à 700 km du moindre village, se sont installées deux familles, les Braguine et les Kiline. Aucune route ne mène là-bas. Seul un long voyage sur le fleuve Ienissei en bateau, puis en hélicoptère, p...

Ni le ciel, ni la terre | Cogitore, Clément (Réalisateur)

Ni le ciel, ni la terre

Document vidéo | Cogitore, Clément (Réalisateur) | 2016

Afghanistan 2014. A l’approche du retrait des troupes, le capitaine Antarès Bonassieu et sa section sont affectés à une mission de contrôle et de surveillance dans une vallée reculée du Wakhan, frontalière du Pakistan. Malgré la d...

Bielutine, dans le jardin du temps | Cogitore, Clément (Réalisateur)

Bielutine, dans le jardin du temps

Document vidéo | Cogitore, Clément (Réalisateur) | 2019

Reclus dans leur appartement de Moscou, Ely et Nina Bielutine veillent jalousement sur l'une des plus importante et mystérieuse collection d'art de la renaissance. Entourés de leur corbeau, de leur chats, et sous l'œil de Léonard,...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Le baroque, çà pulse ! 5/5

    Connaissez-vous le « krump » ? sous-genre du hip-hop né dans les ghettos noirs de Los Angeles en réaction aux provocations et arrestations policières. Sur le plateau de l’opéra Bastille, Clément COGITORE a capté, avec un immense talent, la rencontre entre cette danse de rue et l’opéra de Rameau. Une bande de « djeuns » en sweat et capuche se déchaînent sur un rythme « baroque » d’enfer ! Danse guerrière, expressive, frénétique, hypnotisante qu’on ne se lasse pas de voir et revoir, en boucle. Un condensé de musique, danse et cinéma.

    par Ghislaine Le 26 février 2019 à 13:01